J’habite Groland et le FN a fait 48,99%



Evidemment, il ne faut pas juger sur les apparences. Des gars avec une belle tête à claques de premier de la classe, il y en a dans tous les partis politiques. Evidemment, le parachutage avec stratégie à long terme, ce n’est pas le Front national qui l’a inventé. Certes, certes... Mais quand même.

Allez, parlons un peu du petit Nicolas. Pas le Sarkozy, le Bay. Nicolas Bay donc, député européen et tête de liste FN dans cette jolie région de France qu’est la Normandie. Il y a un mois j’avais reçu dans ma boîte aux lettres un document électoral dans le cadre de la campagne pour ces élections régionales qui ne passionnent pas les foules. Ce fut d’ailleurs le seul document à atterrir dans ma boîte, comme si le PS, le néo-UMP et les autres n’avaient pas envie de me draguer. Limite vexant.

Dimanche dernier, il a fait 27,71% sur la région, arrivant deuxième d’un trio de tête se tenant dans un mouchoir de poche. Evidemment, il va se maintenir et espère attirer des abstentionnistes pour coiffer les candidats LR et PS sur la ligne d'arrivée. Peu évident, mais qui sait.

Alors oui, la diabolisation du FN n’a pas marché ces 20 dernières années, d’autant qu’à l’origine, c’est ce bon Tonton, dans les années 80, qui a tout fait pour faire monter le FN d’un Jean-Marie alors insignifiant (0,18% aux législatives de juin 1981), pour faire chier le RPR de Chirac. Bravo la gauche. Trente ans plus tard, dire que voter FN, c’est pas bien, ça ne suffit pas. Dire que le FN garde son ADN xénophobe, ça ne suffit pas. Faut regarder le programme.

Soyons clair, question programme, on se croirait presque au Liban avec le brouillon de programme ultra-populiste du général Aoun en 2009. Bon, Aoun avait réussi le tour de force de ne rendre public et de mettre en ligne son programme qu’après le scrutin. Bay n’a pas osé aller jusque là. Côté «propositions» donc, c’est du bon sens frontiste: priorité aux entreprises normandes, priorité aux fêtes culturelles liées à l’identité du territoire (bref, les associatifs qui aiment faire découvrir les autres cultures ont de la bile à se faire), projet d’un Puy du Fou à la normande, priorité à l’énergie nucléaire (propre?) et abandon des éoliennes… Rien de très neuf, rien de vraiment détaillé non plus (bon courage pour trouver en ligne quelque document qui tienne un peu la route). Mais voilà, il plaît.

Le personnage, lui, est à droite toute. Pro-cathos radicaux, anti-mariage pour tous, dents qui rayent que parquet quitte à revenir dans le giron de Marine après une longue escapade chez le vilain Mégret, ancien pote du GUD, auteur de tweets de mauvais goût, je vais m’arrêter là… Car bizarrement, il plaît. Oui oui, il plaît. Ou bien ce sont les autres qui n’enchantent plus, si jamais ils ont déjà enchanté quelqu’un (c’est vrai que voter Hervé Morin, c’est pas bandant non plus).

Car il est là aussi le problème. Je ne trouve plus un homme ou une femme politique capable d'enchanter la chose politique. Dimanche dernier, j’ai regardé la «soirée électorale» depuis Beyrouth qui s’apprête à élire un demeuré au poste de Reine d’Angleterre. De retour au Liban pour quelques jours, j’ai écouté ces «responsables» (excusez-moi pour l’utilisation répétée des guillemets, mais j’ai pas le choix) politiques français (PS, écolos, droite dite républicaine, centristes…) nous dire que la soirée n’était pas si catastrophique, qu’il suffisait de faire barrage au FN, bla bla bla. En gros, que l’on devait tout faire pour qu’ils gardent leur strapontin. La seule personnalité qui a eu un autre discours, ce fut Marine Le Pen, et ça me fait mal au cul de le reconnaître. C'est la seule qui a utilisé un mot bien particulier pendant son discours: le mot 'bonheur'. Les autres en sont incapables. Et c’est ça le plus pathétique: laisser au FN le soin de faire miroiter aux Français qu’ils seraient plus heureux avec cette droite dure au pouvoir est d’une tristesse sans nom.

S’il a réalisé un gros score au niveau de la Normandie, Bay a même fait un véritable carton dans plusieurs communes de ce Groland que j'aime. A commencer par mon village donc, où il a fait 48,99% des voix. Flippant, non? Du coup, je me dis qu’un voisin sur deux a voté pour le Front national (population locale de 800 habitants, je ne sais pas exactement combien de votants). Ça va être sympa à boulangerie de deviner qui l'a fait et qui ne l'a pas fait. Va falloir expliquer à mes chers villageois qu'ils doivent arrêter de regarder TF1, qu’ils sont en train de se tirer une balle dans le pied avec leurs conneries, que ce vote aura l’effet inverse de ce qu’ils pensent obtenir. Plus de répression ici, plus de bombardements là-bas, et le problème ne fera que grandir. Mais ça...

Au lendemain des attentats de Paris, je parlais de la situation du moment avec des gens du village (probablement un des coins les plus safe de France). Ils étaient paniqués, se sentant en danger. Car au-delà de la menace islamiste (z’ont pas vu de méchants Sarazins depuis des siècles, mais ils en ont peur quand même), il y a surtout les «vagues» de cambriolages faisant la une des feuilles de chou locales (là, ce ne sont pas les Arabes mais les Roms qui sont accusés). A l’échelle nationale comme à l’échelle ultralocale, les marchands de peur se frottent les mains. Et les auditeurs/téléspectateurs/lecteurs semblent en redemander. C'est le serpent qui se mord la queue. Aucune issue à court terme. Faut tout reprendre depuis le début. Et comme au Liban où j'ai vu pendant des années les immenses dégâts causés par l'ignorance, il faut recommencer par la base: l'éducation et la compréhension du monde.

En tout cas, en cet hiver qui commence, le prospectus électoral de Nicolas Bay est très bien. Certes il est affreusement mal mis en page, presque autant que son site web et son pdf électoral. Mais il est idéal pour relancer un feu de cheminée en train de mourir.

#frontnational #normandie #nicolasbay #élections #électionsrégionales #fourges #groland #eure #aoun #généralaoun

A lire sur le blog.

© 2017-2020   Mentions légales   Séquence 9.2 

  • Gris Facebook Icône
  • Instagram
  • Twitter
  • LinkedIn
  • SoundCloud