Dédicace 'Mustapha s’en va-t-en guerre' le 21 mai au salon LittExil (et table-ronde)



Rendez-vous le samedi 21 mai à 15h30

Le musée de l'Histoire de l'immigration, Porte Dorée à Paris, est un lieu symbole. En juillet 1931, il a accueilli la prestigieuse exposition coloniale qui m'a servi de théâtre au 7e chapitre de mon roman Mustapha s'en va-t-en guerre (paru chez Riveneuve). Il accueillera également le salon littéraire LittExil le samedi 21 mai prochain, à partir de 11h. J'y serai en dédicace à 15h30, puis enchaînerai de 16h à 16h45 avec la table-ronde (modérée par Marie Poinsot) intitulée Récits de vie, Récits d'exil, aux côtés d'Ulrich Cabrel, Etienne Longueville, Pierre-François Kettler, Laurence Santantonios et Elisabeth Legros Chapuis.


Vous pouvez retrouver le programme du salon complet ici. Le salon LIttExil se déroulera au 293 avenue Daumesnil (75012 Paris), au métro Porte Dorée (ligne 8).



Le pitch du roman

'Mustapha s'en va-t-en guerre' s'ouvre sur la scène d'un attentat de l'OAS en décembre 1961 à Paris, contre un hôtel de la rue Mouffetard où le propriétaire des lieux – un certain Gustave – cache armes et militants du FLN, en pleine Guerre d'Algérie. Le roman ne suit pas la chronologie des faits, passe d'une époque à l'autre, de l'oasis de Figuig au Maroc en 1929 aux luttes pour les indépendances du Maroc et de l'Algérie dans les années 50-60 en passant par la guerre clandestine des réseaux de Résistance durant l'occupation allemande. On y parle d'amour, de trahison, de flingues, de séances de torture, de bravoure, de résignation, d'évasion...



La (super) chronique de la RTBF

Critique de Lucile Poulain consacrée au roman Mustapha s'en va-t-en guerre, dans l'émission 'Sous couverture' de la RTBF3 (Belgique) le 22 février 2022.



L'article dans Libération du 2 octobre


Et retrouvez l'intégralité des informations et des critiques presse sur la page consacrée à Mustapha s'en va-t-en guerre.

14 vues0 commentaire
A lire sur le blog.