Shame Russia, Save Ukraine



Au pied de l'immense statue de l'ère soviétique de la "Mère patrie", les Ukrainiens avaient installé une sorte de musée à ciel ouvert de toutes leurs prises de guerre du matériel russe. Dont des chars repeints aux couleurs du pays (jaune pour le blé, bleu pour le ciel). En prenant l'Ukraine, les Russes effaceront certainement ce genre de pied de nez symboliques et historiques, et mettront surtout la main sur des ressources naturelles abondantes: les céréales bien sûr, l'Ukraine étant l'un des plus grands exportateurs au monde, mais aussi de nombreuses ressources minières, les ports de Marioupol ou d'Odessa et leurs installations industrielles...



Vladimir Poutine considère l'Ukraine comme les présidents syriens considèrent le Liban. Comme une prolongation de leur territoire. Comme des pays qui ne doivent pas exister. La capitale, Kiev, est l'une des plus grandes capitales d'Europe, et l'une des plus anciennes. Kiev est une ville sublime qui va tomber. Le petit dictateur tord le cou à l'Histoire dans ses discours, c'est à vomir. Et dire qu'il y a en France des candidats à la présidentielle qui n'ont jamais caché leur admiration pour lui... pour ce qu'il a fait en Syrie par exemple, remember Jean-Luc Mélenchon...



L'histoire regorge d'exemples de confrontations avec la Russie, Napoléon s'est cassé les dents dessus en 1812. Poutine le sait, les Occidentaux ne bougeront pas et laisseront faire, les Ukrainiens le savent aussi, les exemples sont aussi nombreux dans ce sens. La Crimée, la Géorgie, la Syrie... l'ont appris à leurs dépends. Depuis le temps qu'on vous le dit que Poutine se fout de notre gueule. C'est quoi la solution? Prendre les armes? Envoyer des troupes en Ukraine? Répondre à la guerre par la guerre? Je ne sais pas. Mais les Européens sont restés les bras croisés trop longtemps.























9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
A lire sur le blog.