Dédicace 'Mustapha s’en va-t-en guerre' le 15 mai au salon Maghreb-Orient des livres



Rendez-vous le dimanche 15 mai à 14h30

1962-2022. Cela va 60 ans que l'Algérie a gagné son indépendance. Le dernier chapitre de mon roman Mustapha s'en va-t-en guerre (paru chez Riveneuve) se passe quelques mois après les accords d'Evian. Mustapha dépose enfin les armes, mais son meilleur ami Yacine est incarcéré à la prison de la Santé...


La saison des salons littéraires reprend, j'aurai le plaisir de vous accueillir le dimanche 15 mai prochain, de 14h30 à 15h30, dans la salle des fêtes de l'Hôtel de ville de Paris, dans le cadre du salon Maghreb-Orient des livres qui devait se tenir initialement en février dernier. Report pour cause de Covid évidemment... Vous pouvez en retrouver le programme complet ici.



Le pitch du roman

'Mustapha s'en va-t-en guerre' s'ouvre sur la scène d'un attentat de l'OAS en décembre 1961 à Paris, contre un hôtel de la rue Mouffetard où le propriétaire des lieux – un certain Gustave – cache armes et militants du FLN, en pleine Guerre d'Algérie. Le roman ne suit pas la chronologie des faits, passe d'une époque à l'autre, de l'oasis de Figuig au Maroc en 1929 aux luttes pour les indépendances du Maroc et de l'Algérie dans les années 50-60 en passant par la guerre clandestine des réseaux de Résistance durant l'occupation allemande. On y parle d'amour, de trahison, de flingues, de séances de torture, de bravoure, de résignation, d'évasion...



La (super) chronique de la RTBF

Critique de Lucile Poulain consacrée au roman Mustapha s'en va-t-en guerre, dans l'émission 'Sous couverture' de la RTBF3 (Belgique) le 22 février 2022.



L'article dans Libération du 2 octobre


Et retrouvez l'intégralité des informations et des critiques presse sur la page consacrée à Mustapha s'en va-t-en guerre.

42 vues0 commentaire
A lire sur le blog.