Atelier d’écriture au lycée Jules-Ferry



C'était l'une de mes ambitions lors de la parution du roman Mustapha s'en va-t-en guerre chez Riveneuve en septembre dernier: intéresser la plus jeune génération à l'Histoire, avec des histoires avec des "petits h". L'un des projets retenus a été accueilli au lycée Jules-Ferry, place de Clichy à Paris. Objectif: écrire de la fiction à partir de documents d'archives, comme je l'avais fait pour le roman.


Pour cet atelier, j'ai eu la chance de travailler avec la professeure d'Histoire des terminales 2, Marie Cuirot, et avec la documentaliste Yuna Calvez. Avant ma première séance au lycée en novembre 2021, Marie Cuirot a organisé plusieurs séances de lecture à haute voix de passages du roman qu'elle a sélectionnés, traitant de la colonisation, de la Résistance ou de la Guerre d'Algérie. Les élèves ont ainsi pu se familiariser avec le texte et l'approche de l'utilisation d'archives dans l'écriture.


Ensuite, au cours des séances, nous avons encadré la trentaine de lycéens avec comme mission de produire une vingtaine de nouvelles inspirées de la vie du lycée Jules-Ferry durant les heures sombres de l'occupation allemande et celles plus glorieuses de la Libération en août 1944.


A partir de photos, de lettres ou de documents d'archives, les lycéens ont ainsi écrit des textes de fiction mettant en scène les lycéennes de l'époque (Jules-Ferry était un lycée de filles à l'époque), les professeurs, les Allemands stationnés dans la Soldatenheim en face du lycée (dans les actuels brasserie et cinéma Wepler), les collabos, les résistant(e)s... Une expérience enrichissante pour tout le monde je pense. Et moi le premier.


Après plusieurs réécritures pour peaufiner le style et les descriptions, les élèves ont finalement produit 18 nouvelles historiques, que nous avons réunies dans un "Cahier de mémoires" de 80 pages. Durant une ultime séance avec Marie Cuirot, nous avons accouché du sommaire et de l'ordre de nouvelles pour constituer le meilleur récit possible.


Ce fameux "Cahier de mémoires" participera – pour représenter le lycée Jules-Ferry – au Concours national de la résistance et de la déportation (CNRD), dont le thème était cette année: La fin de la guerre. Les opérations, les répressions, les déportations et la fin du IIIe Reich (1944-1945).


Trois cents exemplaires de ce "Cahier de mémoires" sont actuellement sous presse. Celui pris en photo en haut de page est un prototype réalisé par la professeure d'Histoire Marie Cuirot qui a réussi à communiquer son engagement et son enthousiasme à tout le monde, tout au long de cet atelier. La réussite de ce dernier lui doit beaucoup!


La remise des prix aura lieu à l'Hôtel de ville de Paris, le mercredi 25 mai prochain. Je croise les doigts. Car le travail des lycéens le mérite...


34 vues0 commentaire
A lire sur le blog.