Heritage of Emotions, de Beyrouth à Paris



Tirage sur papier Hahnemühle Fine Art Rag Satin, 50x75cm, édition de 10, disponible à la galerie.

Presque trois ans sont passés depuis mes premiers bidouillages sur Photoshop pour «fabriquer» mes premières vraies fausses plaques qui ont donné naissance au livre The Beirut Book. Je m'en souviens comme si c'était hier, j’étais dans mon salon à Beyrouth, j’ai appelé mon copain Melkan. Il est passé à la maison, je lui ai montré mes premiers essais sur les phrases «Beirut is where the streets have no name» et «Un jour j’irai à Beyrouth avec toi, toutes les nuits déconner». Il m’a dit «super idée, continue!». Du coup, j’ai continué. Merci mon pote.


Pendant plus d’un an, j’ai sillonné les zones industrielles de Beyrouth à la recherche d’un artisan, d’une usine, où je pourrais produire les plaques métalliques émaillées. En vrai. Et en vain. J’ai finalement trouvé mon bonheur en France. Ces plaques, certains les ont déjà vues au Beirut Art Fair en septembre dernier, sont donc l’aboutissement du projet The Beirut Book.


Trois d'entre elles (40x60cm, édition limitée de 3) figureront au menu de la grande exposition collective intitulée Heritage of Emotions, organisée par Work in Progress et la galerie Nikki Diana Marquardt. Une projection est également prévue de la photographie en tête de page (celle sélectionnée pour le carton d'invitation, cocorico) avec cette phrase qui avait marqué beaucoup de monde au Salon du livre en 2013: «Beyrouth, avant de casser tes vieilles bâtisses, vérifie que mon âme n'est pas à l'intérieur», de Layal H.

Lara Saab, la commissaire de l’expo, a sélectionné 14 artistes ou plasticiens ayant travaillé – de près ou de loin – sur le Liban, sur son histoire, sa culture et ses contradictions. Les moyens d’expression sont variés (peinture, photo, sculpture, installations...), et c’est tout ce qui fera la richesse de cette exposition. Seront aussi de la partie Sahar Assaf, George Batruni, Ali Cha’aban, Clarisse Chalhoub, Zaina el-Hage, Nadine el-Khoury, Mouchegh Karavartanian, Isabelle Manoukian, Joseph Nakhleh, Lara Nasser, Khaled Saab, Gaia Squarci et Lara Zankoul. Je suis comme vous: j'en connais certain(e)s, j'en découvrirai d'autres!


Accès à la galerie Nikki Diana Marquardt par le 10 rue de Turenne à Paris.

Rendez-vous donc à la galerie Nikki Diana Marquardt, 10 rue de Turenne (autre accès, plus compliqué mais très joli: 9 place des Vosges) à Paris, Mº Saint-Paul (tél.: 0142782100). Sortez les agendas: ça se passera du 7 au 14 février, vernissage le samedi 6 à 18h.

See you honik.


#thebeirutbook #exposition #galerienikkidianamarquardt #nikkidianamarquardt #larasaab #heritageofemotions #placedesvosges #larazankoul #clarissechalhoub #workinprogress #layalhury #SaharAssaf #GeorgeBatruni #AliChaaban #ZainaelHage #NadineelKhoury #MoucheghKaravartanian #IsabelleManoukian #JosephNakhleh #LaraNasser #KhaledSaab #vernissage #plaques #plaquesmétalliques #plaquesémaillées #projection #tirages #éditionlimitée #photographie

A lire sur le blog.

© 2017-2020   Mentions légales   Séquence 9.2 

  • Gris Facebook Icône
  • Instagram
  • Twitter
  • LinkedIn
  • SoundCloud