Place des Républiques.
France, 2019.
Dimanche 3 mars 2019. Quelques milliers d'Algériens et de Français d'origine algérienne se sont retrouvés place de la République pour protester contre la candidature du clan Bouteflika à Alger pour la prochaine présidentielle. A grands coups de chansons reprises en chœur par la foule, à grands coups de "Bou Ti Flika Di Gage!" (avec ces jolis "i" à la place des "é" qui rendent la langue plus chantante), à grands coups de slogans-maison et de pancartes bricolées à 9h du matin avec les gosses, à grands coups de... De manière assez étonnante, j'ai ressenti un peu la même chose que le 28 février 2005 à Beyrouth. J'espère sincèrement pour les Algériens qu'ils ne se feront pas empapaouter comme les Libanais et qu'ils ne se réveilleront pas en 2033 avec la même bande de mafieux au pouvoir. Parce qu'à Beyrouth, ce n'est pas très glorieux. C'est là où tous ces beaux slogans sur le "pouvoir au peuple" me semblent parfois très illusoires.
Lire la suite ici...

© 2017-2019   Mentions légales   Séquence 9.2 

  • Gris Facebook Icône
  • Instagram
  • Twitter
  • LinkedIn
  • SoundCloud